Choeur mixte La Cécilienne Grangettes

En 1877, fondation d’un chœur d’hommes nommé alors Société de Chant.

 

Un premier chœur mixte est formé en 1923. Cependant, comme le clergé ne permet pas aux femmes mariées de chanter, le chœur mixte est vite décimé par cette interdiction.

 

En 1938, on tente à nouveau d’intégrer les femmes ! A Grangettes et dans les environs, les jeunes filles étant charmantes, elles sont très convoitées et trouvent vite des maris. Le chœur mixte est une nouvelle fois décimé ! Dès lors, la société de chant est à nouveau uniquement masculine.

 

En 1971, lors de l’assemblée annuelle de chant, on propose de fonder un chœur mixte. Le vote est implacable : 3 oui – 9 non.

 

En automne 1972, lors de l’assemblée générale, les membres donnent le feu vert au directeur pour l’acceptation des chanteuses volontaires lorsque le directeur le jugera utile, voire nécessaire … C’est ainsi que les dames pourront, lors de la messe de Minuit 1972, chanter 3 cantiques et écouter les hommes interpréter la messe des Anges Gardiens.

 

Le 29 avril 1973, la fête des Céciliennes est agendée à Villaz-St-Pierre. Celle-ci ne prévoyant pas de participation de chœur d’hommes, le directeur et le président décident de se présenter en chœur mixte.

 

Finalement lors de l’assemblée générale du 25 octobre 1973, le chœur mixte est officiellement fondé avec un effectif de 25 membres dont 10 femmes.

 

Le 12 avril 1975, le chœur mixte présente son premier concert à l’église de Grangettes. Lors de l’assemblée d’automne de cette année-là, 2 femmes entrent au comité, le comité passant de 3 à 5 membres.

 

Le 18 septembre 1977, le chœur mixte fête son centenaire et la bénédiction de sa première bannière dont la maquette et la confection ont été confiées aux Broderies de St-Gall.

 

¨ Marraine de notre bannière Mme Claudine Chollet

¨ Parrain de notre bannière Feu M. Félix Monney

 

28 mars 1987, inauguration des costumes. Depuis lors, les dames portent les couleurs chatoyantes du dzaquillon et les messieurs mettent fièrement en valeur le bredzon.

Historique