Choeur mixte La Cécilienne Grangettes

25ème anniversaire

A l’occasion de son 25e anniversaire, les 21-22-23-24 et 30 mai 1998, le chœur mixte s’était fixé comme objectif de donner un concert qui devrait rester gravé à jamais dans la mémoire des chanteurs, du village et même de la région tout entière.

Pour Grangettes et La Neirigue, blotties l’une au creux, l’autre au flanc du Gibloux, le mois de mai a ressemblé à une gerbe de chants.

Durant sept jours, le chœur mixte a célébré l’amour du monde.

Au centre de la fête, l’Abbé Pierre Kaelin, ce prêtre sec et prometteur comme un sarment. Nous avons eu la volonté de lui rendre un double hommage, à travers neuf chants tout d’abord et l’interprétation de « La Joie Partagée » en second lieu, œuvre créée en 1965 à Fribourg sur des textes de l’Abbé Pierre, de Raoul Follereau (« L’apôtre des lépreux ») et de Charles Péguy.

Cette pièce se veut un gigantesque cri du cœur, un appel vibrant à plus de solidarité entre les hommes. Après trente années, ce thème n’a pas pris une seule ride et on peut encore chanter « Il faut arriver ensemble au paradis ».

Pour commander ou en savoir plus sur le CD

Un budget total de 15000 francs a été entièrement couvert grâce aux collectivités publiques et à l’aide de grandes entreprises. 300 personnes furent nécessaires à l’organisation de la fête, ce qui n’apparaît pas comme un mince exploit si l’on songe que Grangettes et La Neirigue ne comptent guère plus de 200 habitants. Vente de vins et libretto ont connu, eux aussi, un beau succès.

Succès indispensable puisque pour pouvoir organiser la fête autour de l’église, il fallut bien prévoir l’édification d’une cantine.

Car autour de l’hommage à l’Abbé Kaelin, les festivités se poursuivaient en musique, autour d’une raclette, une fondue ou même une soupe à l’oignon.

Les ressortissants du village se retrouvèrent lors de la journée des retrouvailles, à laquelle participa le chœur-mixte du Châtelard.

La journée officielle débuta par une messe. Dimanche de fête hors du commun encore puisque M. Michel Python a reçu la distinction papale « Bene Merenti » des mains de l’abbé Modeste Kisambu Muteba, curé du Châtelard et de Grangettes, pour 45 années de fidélité au service du chœur paroissial.